Velvet Stairs : un peu plus près des étoiles…

L’univers de Velvet Stairs est bourré de photographies, celles de l’univers, de l’infini que compose cette musique électronique empruntée aux références presque inter-galactiques et surtout très science-fiction.

Le projet qui très vite s’annonce pointilleux, fait naître des étoiles, non pas à mille lieues mais dans l’atmosphère qui l’entoure. Aspiré par ce trou béant, les beats vont et viennent et les sensations se font au rythme que coordonne le maître derrière les machines ; J.C Villain, moitié du duo Hotel 74. Dans cette lignée, Mogwai n’est pas inconnu à cette musique électronique sans début ni fin, agissant tel langage secret. Le premier album, sorti hier : « Star Dawn », inaugure des nuits nocturnes, des ballets modernes et des voyages lunaires. Entre « Skyline » et des titres comme « The awakaning », on se laisse transporter par les images que projette cette musique presque issue des séries potentiellement kitsch d’une enfance accompagnée de « V » , M. Spoke ou plus récemment Gravity. Totalement instrumental, cet album est pris à bras le corps par son auteur qui se colle aussi à la direction artistique et visuelle de la pochette et du clip, « Supercluster ». Le tout a été mixé par Ivan Herceq (Lilly Wood and the pricks, Mademoiselle K) et Raphaël Jonin (Etienne Daho, Erik Truffaz) afin de vous préparer au décollage. Rejoindrez – vous les étoiles comme les fameux cosmonautes, prédécesseurs de Youry Gagarine?


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s