Le trio We Were Evergreen propose un nouveau clip !

Le clip plutôt fun de « False Start » reprend tout ce que l’on aime du trio parisien formé en 2008 : des mélodies parées de beats electroniques et d’une pop insidieuse et juste.

Un côté british dans les arrangements et pour cause le groupe se base depuis en angleterre. Avec le clip False Start, l’univers de We Were Evergreen se targue d’une aura plus amusante qui fait chanter une Stan Smith d’Adidas ou représente les membres en jolie tenue de Tennis façon 60’s. La mélodie entêtante prouve encore le genie de composition du trio qui ne quitte toujours pas le banjo ou le ukulele !

 

Faire la Revolusion avec Elliphant…

Si vous ne la connaissez pas déjà, la jeune brunette suédoise, vous prendra par surprise, toutes tripes dehors. Après Down on life et un premier Ep, jungle, electro et pop, mais surtout tekno retarded, son nouveau single se prête à l’image.

Aussi bizarre que fashion, les identités, mises en scène, répondent bien à l’univers exhubérant mais pourtant pas si éloigné de la réalité de l’artiste Elliphant. Arty, dérangé et fashion pourtant, pas besoin de jeter des millions de $$$ pour réussir une vidéo, n’est-ce-pas, Lady Gaga?

Elliphant te donne un cours de street blarrp dans ta face! ICI et là :

430096_733660913401695_1904104152_n

Velvet Stairs : un peu plus près des étoiles…

L’univers de Velvet Stairs est bourré de photographies, celles de l’univers, de l’infini que compose cette musique électronique empruntée aux références presque inter-galactiques et surtout très science-fiction.

Le projet qui très vite s’annonce pointilleux, fait naître des étoiles, non pas à mille lieues mais dans l’atmosphère qui l’entoure. Aspiré par ce trou béant, les beats vont et viennent et les sensations se font au rythme que coordonne le maître derrière les machines ; J.C Villain, moitié du duo Hotel 74. Dans cette lignée, Mogwai n’est pas inconnu à cette musique électronique sans début ni fin, agissant tel langage secret. Le premier album, sorti hier : « Star Dawn », inaugure des nuits nocturnes, des ballets modernes et des voyages lunaires. Entre « Skyline » et des titres comme « The awakaning », on se laisse transporter par les images que projette cette musique presque issue des séries potentiellement kitsch d’une enfance accompagnée de « V » , M. Spoke ou plus récemment Gravity. Totalement instrumental, cet album est pris à bras le corps par son auteur qui se colle aussi à la direction artistique et visuelle de la pochette et du clip, « Supercluster ». Le tout a été mixé par Ivan Herceq (Lilly Wood and the pricks, Mademoiselle K) et Raphaël Jonin (Etienne Daho, Erik Truffaz) afin de vous préparer au décollage. Rejoindrez – vous les étoiles comme les fameux cosmonautes, prédécesseurs de Youry Gagarine?


 

#Smoothy Sunday- Tyler the creator « Tamale »

Après un dur week-end pour le rappeur US, Tyler The Creator, il fallait bien lui rendre hommage !

En effet, le jeune homme après son passage au festival d’Austin SXSX, s’est fait arrêté par la police et assujetti à une amende de 25 000 $ pour incitation à la rebellion… tout simplement parce que le chanteur avait appelé son publique à rentrer même de force dans une salle pleine à craquer et au dessus de ses capacité. Mais il sont fous c’est ricains !