Le titre du jour : Iggy Azalea « Impossible is nothing »

De quoi se remettre le pied à l’étrier et grimper en haut de cette foutue colline ! Iggy Azalea c’est ce que c’est d’être une gurl perdue dans ce monde trop grand et nous le prouve. Ce titre vous fera rêver et penser que demain « is another day »! 

)

Publicités

Le dernier clip du plus français des rappeurs US : Beat Assaillant

Adam Turner Aka Beat Assaillant n’est plus à présenter. L’américain vivant à Paris depuis plusieurs années s’est même entouré de Ben L’Oncle Soul ou d’Oxmo Puccino.

Cette année est marqué par son retour sur scène, dès le mois de mai sur les planches de la Maroquinerie parisienne, et dès le 5 du même mois avec « City never Sleeps », rendu acéré de sa vie urbaine qu’il retrace avec un flow parcemé de soul, funk et électro.

« Run » et le premier single dont le clip est dispo ici !

)

Jay-Z et Daft Punk réunis sur un titre mystérieux

Un titre de Jay-Z a filtré le net aujourd’hui, et pas n’importe lequel! Découvrez « Computerized ».

Après avoir dragué Pharrel Williams, Daft Punk aurait sympathisé avec le dieu du hip hop US, Jay – Z en personne. Le featuring « Computerized » est là pour le prouver, même si on ne sait pas grand chose de ce titre qui ne ressemble en rien à ce que Jay-Z nous a laissé entrevoir auparavant. Définitivement un titre qui aurait leaké?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Iggy, Lykke Li, Elliphant, Angel Haze…4 nanas dont on va parler

Iggy Azalea revient le 22 avril prochain avec un full album et déjà sa parodie de Clueless hip hop et décalée nous laisse pieds et poings liés, en âmes damnés. Lilly Allen aurait engendré quelques cousines germaines bordées près d’un cendrier, d’une kro et d’une platine passant délicatement du GG Allin? Que se soit dans le hip hop dans la pop ou dans l’electro jungle d’Elliphant. Les nanas sont là!

On l’avait découverte avec un premier Ep bien léché (avec le magnifique « Down on life ») et surtout dégradant à souhait. Elliphant ne fait pas que danser, elle arpente les beats pour nous les glisser dans les veines, avec acharnement. Son nouveau titre est donc bien : une pépite !

Intitulé « Revolusion », la jolie suédoise a suivi Diplo dans une formation express et s’acoquine avec Mad Decent pour un titre qui sent le Major Lazer de derrière les fagots. Vous avez dit ragga de Gotenburg?

Son album sera disponible le 1er avril.

Iggy Azalea est la bombe qui mixe aussi bien electro et hip hop déjanté. Un touche de Die Antwood, une « touch » de bouncy bounce façon Diplo et sa bande de rigolo siglée Major Lazer, Iggy sait ce qui nous plait. Une girl badass, une nana « Fancy » comme dans ce clip en Ft avec Charli XCX qui parodie la célèbre série : Clueless . 

Le clip qui va nous faire danser, en hiver comme en été. On attend son retour pour le 22 avril avec l’album « The New Classic ».


Lykke Li et ses ambiances au mystère digne d’un polar anglais, avait réussi a hérisser tous nos poils sur les bras dans « I follow river », son nouveau titre est d’autant plus goth qu’il embrasse la mélancolie divine de sa voix glacée. Un ange nordique aux ailes coupées.

Angel Haze, desormais sur I-D n’épargne plus rien ni personne. On en profite car elle revient sur l’origine de sa passion et les racines de son flow avec cette vidéo intitulée « A Tribe Called Red ».

angel haze a tribe called red

Réalisée en noir et blanc, façon back to basics, la belle est l’enfant damné du hip hop, son message pourtant est quasi universel : “You gotta make a decision to be the one difference in your life, And turn it around, Turn it around, turn it around, Even when you feel you dumbing it down!”

Compris?

Lily Allen dérange ou dérangée dans « Our Time »?

Lily Allen a intitulé son nouvel album « Sheezus » en l’honneur de Kanye West et mieux encore? L’artwork de Lily Allen est sorti ! L’anglaise la plus « bad ass » a-t-elle encore quelque chose à prouver?

Souvenez-vous, si Lilly Allen nous avait fait rire à s’en étouffer la langue avec « Smile » et son clip de bag girl, qui ne -fait-que-ce-qui-lui-plait, elle s’était depuis son mariage et la naissance de son bébé, perdue dans la stratosphère, du no interest anywhere. Bref. On ne savait plus sur qui ou quoi compter ! Mais la demoiselle a beau avoir grandi, elle reste toujours aussi gonflée! Pour preuve, son nouveau titre « Our Time » , satyrique filmé à l’arrière d’un taxi ou la belle brune sans complexe développe ses différentes personnalités dans les vapeurs alcoolisés d’une soirée londonienne comme on aime à rêver…

Album disponible le 5 mai prochain.

Le Tee-shirt « Period Power » de Petra Collins 

La créatrice Petra Collins et l’illustratrice Alice Lancaster se sont associées pour créer un tee-shirt qui fait parler de lui. Explications.

American Apparel aime s’engager et montrer la force de l’Amérique : la liberté d’expression poussée … à l’extrême. Cette fois, la marque s’engage à briser un tabou féminin ou du moins  à le révéler au grand jour grâce au brouhaha parvenu jusqu’à nos oreilles. Deux créatrices du collectif The Ardorous ont réalisé ce visuel de tee-shirt qui perturbe, choque, alerte l’amérique et le monde entier. Classe ou pas classe? Toujours est-il que c’est clairement une femme se masturbant alors qu’elle a ses règles et en plus (au mon dieu) elle a une pilosité qui prouve qu’elle n’a pas 5 ans. (et oui car je vais vous dire à 5 ans on sait se masturber aussi!).

Ca vous choque ?

amaerican-apparel-period-power

Cependant, omme Petra Collins l’explique pour Vice, avec qui elle a déjà collaboré pour son superbe travaille photographique (emprunt d’une douceur à la Virgin Suicide et d’une candeur sordide), ce dessin soulève un point important ; pourquoi être choqué d’un état aussi naturel. La société serait-elle toujours aussi mysogine? Rappelez-vousde ce qu’en disent toutes les religions (et même le rastafarisme). Une femme est considérée comme une paria ne devant approcher ni toucher quoi que se soit durant ses règles, dans la plupart de ces boouquins que l’on dit sacré. Et pourtant, cela reste le corps qui donne naissance à la vie. Qui croyez-vous rouler dans la farine, bien sûr que les femmes se touchent, heureusement! Et bien sûr qu’elle ont leur règle et elle n’en ont pas forcément voulu! Ni des poils mais se sont les marqueurs de la puberté, les marqueurs d’une vie transformée de l’état adolescent à adulte. Cela dit, les détracteurs diront  » pas besoin d’en faire un tee-shirt ». Moi je trouve cela bien moins hipster qu’une tête de licorne et plus fun d’avoir ce genre de tee-shirt qui ne montre que la réalité et rien que la réalité plutôt que de se voiler la face  devant un film d’horreur pourtant si « normal ». On a bien une marque qui vante les « mérite » de la sexualité masculine, nommée Playboy, et des images sexuelles venant polluer notre vie de tous les jours 24h00 sur 24. Pourquoi un vagin dessiné au trait serait-il si perturbant? Parce que ce n’est pas « sexy »?

Au delà de la provoc habituelle de Lady Gaga et autre brit’ autour du sex, cet objet mode lui est porteur d’un message que peu de gens veulent entendre : on a le droit d’être une femme avec des poils, d’avoir une sexualité et d’être naturelle. Il n’y a rien de dégoutant à cela. Pas besoin d’être féministe pour comprendre, non?

En attendant de pouvoir se procurer ce shirt qui va faire rougir votre père et empêcher vos profs de vous interroger en classe, quelques magnifiques photo de Petra Collins avec Tami – la joli égérie d’une adolescence américaine.

Cheers

xxx
R1-04892-031A

R1-04910-034A

R1-04905-0019 R1-04902-033A

crédit photo @petracollins